En marge de la formation sur la loi sur le Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU) du 25 au 27 juillet 2016 dans la salle de réunion de la CNTB à Ouagadougou, les membres du réseau multi acteurs de protection sociale au Burkina Faso (RAMS/BF, CNTB, MUFEDE, CSB, AZND, CEAS, ACT, UNPCB) ont eu droit à une communication introductive sur la synergie entre les organisations membres.

 

En rappel certains membres du réseau (MUFEDE, CNTB et RAMS/BF), partenaires de Solidarité Mondiale travaillent ensemble en synergie depuis 2001 pour rendre disponible les services aux membres à la base. C’est ainsi que le RAMS/BF à travers la promotion des mutuelles de santé, facilite l’accès aux soins de santé à la population, la MUFEDE fait la promotion de l’épargne et du crédit afin d’accroître la capacité contributive des membres et la CNTB s’emploie à l’organisation des groupes et la défense des droits des travailleurs.

Après la création du réseau en 2014 dont le RAMS assure le lead, WSM a fait une évaluation à mi parcours en fin 2015 et cela a fait ressortir la nécessité de renforcer les liens entre les membres du réseau et travailler davantage en synergie.

C’est pour répondre à cette préoccupation que les membres du réseau ont planifié dans le plan d’action 2016 cette communication sur l’introduction à la synergie avec pour objectif de :

1- Définir la synergie

2- D’expliquer pourquoi

3- et comment faire la Synergie ?

4- D’identifier quelques conditions de base

5- et des stratégies pour la réussite de la synergie ;

La communication qui a été animée par Aisha SOULAMA/BELEM, Chargée de la Formation et du Suivi Evaluation a permis de donner du contenu aux 3 premiers points et les participants ont identifiés les conditions de base et stratégies à travers des travaux de groupe.

Cette introduction a permis aux participants de mieux comprendre la synergie et ce qui est possible de faire entre les organisations pour répondre aux besoins des membres à la base.

C’est ainsi que des recommandations ont été faites pour :

- Approfondir le sujet en organisant une autre rencontre sur la question ;

- Impliquer et former les premiers responsables (politique et technique) sur la question ;

- Mettre en place un comité de réflexion sur la synergie ce qui va aboutir à l’identification des activités à mener ;

- Formaliser le partenariat entre les membres ;